À propos

DECEMBER SQUARE est une Maison de musique créée à Paris autour des artistes Pierre WELSH et SÉVIGNÉ (aka Romain PALMIERI) et du graphiste Pascal BLUA.

En utilisant le terme de « Maison », DECEMBER SQUARE souhaite mettre l’accent sur l’esprit créatif, artisanal et indépendant de sa démarche. Comme une maison de couture, ses fondateurs veulent faire du sur-mesure pour chacun de leurs artistes, s’adapter à leurs ambitions communes, porter des créations originales, mais aussi faire naître des collections (musiques instrumentales, albums thématiques, événements).

Si la musique est au cœur de la démarche, DECEMBER SQUARE se positionne au carrefour des univers du son, de l’image et du mot. Avec la volonté de donner vie à des projets dont la musique est le dénominateur commun mais dont les formes d’expressions peuvent varier (albums, documentaires, édition d’ouvrage, performances, etc.).

A splendid time is guaranteed for all!

DECEMBER SQUARE

Artistes fondateurs : Pierre WELSH, Sévigné, Pascal BLUA
Artiste associé : Emmanuel TELLIER

Pierre Welsh

Pierre WELSH est un musicien auteur et compositeur. Né à Tours, il y crée son premier groupe, Express. Arrivé à Paris, il devient bassiste de Chelsea ( Rosebud/Barclay), groupe pop français qui sortira trois albums dans les années 90; il rejoint ensuite le groupe rock Melville (V2) qui sortira un album, Est-ce que l’amour restera?, en 1998.
Après la dissolution du groupe en 2000, il poursuit son parcours en tant qu’auteur compositeur. En 2014, il crée le groupe OAKS, diminutif du nom initial Only Alan Knows. OAKS a sorti deux albums, A Modern Tale en 2015 et Les Matins Mauves en 2018. C’est en 2018 qu’il décide de créer December Square avec Romain PALMIERI et Pascal BLUA.

Sévigné

SÉVIGNÉ est un chanteur auteur/compositeur parisien. Il sort un premier EP de quatre titres en 2017, et un clip, Digital Stones, en collaboration avec le photographe hollandais Misha De Ridder.

Pascal Blua

Pascal BLUA est né l’année où les Beatles et les Rolling Stones ont joué pour la première fois à Paris, mais il n’est pas certain que ses parents y aient vu aucun signe. Quelques années plus tard, bercé entre l’écoute des Beatles et des Rolling Stones (chacun de ses frères essayant de le convaincre que “son” groupe était le meilleur), Pascal BLUA découvrait avec fascination le graphisme avec la pochette de l’album des Sex Pistols. Une double passion était née.

Fermer le menu